15/04/2009

Lulu Femme nue / Davodeau / Futuropolis

Lulu est une femme ordinaire, mariée, mère de famille, la quarantaine bien entamée, elle cherche vainement du travail. Un jour, après un entretien d’embauche désastreux, elle prend un temps d’arrêt. Lulu n’a rien prémédité ; elle se laisse glisser vers une nouvelle vie, loin de ses soucis quotidiens ; elle largue les amarres pour partir vers de nouveaux horizons, inconnus. Abandonner son mari et ses enfants sans un mot d’explication peut sembler hautement égoïste et répréhensible. Pourtant, cet acte irréfléchi est une magnifique, quoique extrême, manifestation de liberté, l’affirmation de soi en tant que personne entière, libérée de toute contrainte. Par cet acte éminemment courageux, certe de fuite, Lulu s’est écoutée au plus profond d’elle-même. Sa conscience la guide vers des rivages de quiétude et de paix où elle s’échoue au grès du hasard. Elle fait des rencontres improbables, découvre d’autres réalités qui vont l’aider à se reconstruire. A travers le cheminement de cette « femme nue », Etienne Davodeau entame une réflexion sur le sens de la vie, sur le fonctionnement de notre société, régie par des règles comportementales et morales qui ne souffrent aucune transigeance. Elles garantissent illusoirement la tranquilité de la collectivité au détriment de l’épanouissement de l’individu. Elles occultent les tensions et étouffent toute expression hors de la conformité. Le groupe s’érige juge et garant du respect des normes. S’en écarter, c’est s’exposer à une condamnation morale et de fortes pressions pour réintégrer le droit chemin. Les amis de Lulu tentent de comprendre son geste, au regard de leurs valeurs. Lulu, elle, ne se pose pas de questions, elle vit pleinement dans la perception poétique de l’instant présent. « Lulu Femme nue » se présente comme un hymne au bonheur fait de simplicité et de sincérité. Signé Etienne Davodeau aux éditions Futuropolis, cet album humaniste et social fait partie de la sélection du Prix Carolus Quintus.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Prix Carolus Quintus | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futuropolis, davodeau, lulu femme nue |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.