22/03/2009

Assassins / Puchol, Rodolphe / Casterman / coll.Ligne Rouge

Tout comme Landru, un autre de ses impressionnants meurtriers, notre bon docteur Petiot aimait la crémation. Personnage terrifiant et fascinant, ce premier volume s’attache au mystère entourant sa personnalité de criminel hors normes. Au lendemain de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les restes de vingt-sept personnes sont découverts dans la cave de son domicile parisien. Ses premiers méfaits remontent pourtant aux années vingt, lorsqu’il habite Villeneuve-sur-Yonne. Les trop nombreux scandales poussent néanmoins le populaire docteur à quitter la région. Au début des années trente, il emménage à Paris. Lorsque la guerre éclate, Marcel Petiot fait croire qu’il est passeur alors qu’il tue puis brûle ses malheureux.  Ses activités éveillent le soupçon et il est torturé par les Allemands. Après la guerre, Marcel Petiot se fait passer pour le capitaine Valéry, un admirable résistant. Démasqué peu de temps après, le docteur est traduit en justice.  Retranscription objective de la vie de Petiot, l’album met en lumière les aspects complexes de la personnalité du serial killer. Le dessin réaliste correspond quant à lui parfaitement, offrant une distance nécessaire à la lecture de cette effrayante biographie. « Le Docteur Petiot », premier tome de la série « Assassins », par Puchol et Rodolphe, aux éditions Casterman, collection Ligne Rouge.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : casterman, rodolphe, ligne rouge, puchol, assassins |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.