18/03/2009

Thomas / Le Codex angélique, T.3 / Gloris, Bourgouin / Delcourt / coll.Machination

Au tout début du vingtième siècle, à Paris, une série de meurtres abominables défraient la chronique. L’assassin arrache le cœur de ses victimes, ce qui lui vaut le surnom de Croc’cœur. Un suspect est vite inculpé et se retrouve interné en institution psychiatrique. Il s’agit de Thomas, un jeune homme un peu benêt qui va vite s’éveiller au monde et vivre des événements traumatisants, en lien avec un ouvrage mystérieux, le Codex Angélique. L’alliage des genres est souvent synonyme de succès, et trop souvent de succès facile. Cette recette gagnante est toutefois parsemée d’embûches et peut mener au fiasco. Le lecteur se lasse vite d’un rehausseur de goût qui masque malhabilement de grosses faiblesses scénaristiques. Le stratagème se retourne alors contre son auteur. S’il est vrai que « Le Codex angélique » mêle polar, ésotérisme et fantastique dans un contexte scientifique et historique, il n’en reste pas moins une belle réussite et une excellente surprise. Il évite les écueils et tient ses lecteurs en haleine. Le graphisme original, en parfaite harmonie avec le sujet, et les couleurs d’une beauté charnelle n’y sont pas étrangers. Les dialogues enrichis du phrasé de l’époque sont particulièrement savoureux également. « Thomas », troisième tome du « Codex angélique », par Gloris et Bourgouin, aux éditions Delcourt, collection Machination.


BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : delcourt, thomas, gloris, le codex angelique, bourgouin, machination |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.