10/03/2009

La Malédiction de Zener / Grangé, Adamov / Drugstore

Nous sommes à Paris, en mille neuf cent soixante huit. Sibylle, Une jeune étudiante en psychologie tombe amoureuse de son professeur, François Bruner, et tente de l’approcher en participant à l’une de ses expériences, le Protocole de Zener. Sibylle se soumet à des séances de voyance et y révèle des aptitudes exceptionnelles. Le professeur Bruner l’invite alors à approfondir en subissant des tests plus invasifs. Par amour, Sibylle accepte. Mais la méfiance s’installe lorsqu’elle découvre le dessous des cartes. Bruner s’apprête à passer à l’Est. Nous sommes en pleine guerre froide. C’est un traître. Mais les sentiments de Sibylle et sa mise en couple avec Bruner prennent le dessus. Les tourtereaux s’envolent vers l’URSS pour participer à un programme ambitieux autant que secret. Mêlant avec bonheur des éléments de thriller et d’ésotérisme, ce récit se veut un préambule au roman de Grangé « Le Concile de Pierre ». Le lecteur qui voudrait bien comprendre la BD est invité à lire le roman, même si ces trois albums se suffisent à eux-mêmes. On a parfois du mal à croire en la profonde naïveté de Sibylle, mais l’amour est aveugle. La mise en page audacieuse, le graphisme d’Adamov et sa palette de couleurs constituent un véritable régal. Quel plaisir de retrouver ce dessinateur au talent sous-exploité ! « La Malédiction de Zener », trois tomes sont parus, par Grangé et Adamov, aux éditions Drugstore.


BD commentée par Marc Descornet

 

07:15 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grange, drugstore, la malediction de zener, adamov |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.