05/03/2009

Pigeons Verts / Javi Aznarez / Casterman / coll.KSTR

Dans un avenir proche, le monde est devenu écologiquement sinistré. Même les chiens et les chats sont des espèces en voie de disparition. Les glaces ont fondu. Les villes sont pour la plupart immergées. Les voitures ont été reconverties en submersibles. Le pouvoir est aux mains de profiteurs inconscients. L’un d’entre eux, Philip Ciment, habite dans les vestiges d’un zoo. Les seuls animaux qu’on y trouve ont leur tête accrochée aux murs. Quelques rares survivants croupissent encore dans des cages abandonnées, il s’agit de quelques chats et d’un chien qui vient de mourir. Ce triste spectacle est à l’image du désastre. Tous les êtres vivants sont condamnés à disparaître de la surface de la terre. Un groupement d’activistes écologistes projette d’enlever Philip Ciment, qu’ils tiennent pour principal responsable de ce cataclysme. Ils confient cette action militante à un trio de choc complètement déjanté, les Pigeons Verts. Mais l’enlèvement va mal tourner et se terminer dans un bain de sang. Résolument engagée, cette BD alarmiste nous invite à la réflexion au fil d’un récit d’anticipation mouvementé. La maladresse des personnages et le burlesque des situations nous fait bien comprendre à quel point nos ridicules comportements d’aujourd’hui mettent en péril notre monde de demain. Un dessin et des cadrages époustouflants : « Pigeons Verts », par Javi Aznarez, aux éditions Casterman, collection KSTR.


BD commentée par Marc Descornet

07:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : casterman, kstr, pigeons verts, aznarez |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.