27/02/2009

Noir / Baru / Casterman / coll.Ecritures

Baru nous avait salement secoués avec son adaptation du roman « Pauvres Zhéros » de Pierre Pelot. Cette fois-ci, ce sont plusieurs récits de moins longue haleine qui nous sont proposés. Sans dévoiler toute la teneur bien noire du recueil, nous pouvons renvoyer les collectionneurs à l’édition d’il y a dix ans de l’album « Bonne année », un album qui se trouve ici accompagné d’autres petites perles inédites. Baru met en place un univers futuriste qui nous semble pourtant bougrement actuel. Pour vous donner une idée précise, imaginez que vous vous réveilliez demain avec quelques bouleversements de société aux apparences pas bien méchantes. Eh bien, c’est cette réalité là que Baru nous met sous les yeux. Des cités ghettos regrouperaient tous les délinquants, les désoeuvrés, les délis de sale gueule, et seraient entourés de miradors, de fils de fer barbelés et d’hommes armés qui tireraient sur tout ce qui bouge. Dans cet enclos hermétique, les jeunes sans avenir essayent de subsister. Sans espérer trouver du travail, ils ne cultivent aucun espoir mais vivent au jour le jour, nonchalamment par obligation. Heureusement, il reste l’amour. Mais l’amour sans préservatif, s’est extrêmement dangereux. Alors certains se risquent à franchir les barrages, au péril de leur vie. Un album interpellant, dérangeant et sombre : « Noir », par Baru, aux éditions Casterman, collection Ecritures.


BD commentée par Marc Descornet

07:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noir, casterman, ecritures, baru |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.