23/02/2009

Genèse / Clockwerx, T.1 / Henderson, Salvaggio, Hostache / Les Humanoïdes Associés

Le steampunk est un genre qui conquiert ses lettres de noblesse et attire un lectorat plutôt jeune. Cette BD s’inscrit pleinement dans ce courant mais s’adresse à un public bien plus large. Nous sommes en Angleterre au dix-neuvième siècle. Le sort des ouvriers est de plus en plus pitoyable face à l’introduction des machines dans l’industrie. Le port de Wapping Harbour à Londres est le théâtre d’une série de meurtre d’ouvriers démunis, contraints d’accepter des tâches harassantes. Une découverte sensationnelle attise l’appétit de leurs patrons. Le sous-sol de Londres regorge de luciferium, un carburant aux propriétés extraordinaires grâce auquel les clockwerx ont été développés. Il s’agit de gigantesques et puissants robots manœuvrés par des humains. Ils permettent d’augmenter sensiblement les cadences de production. Le luciferium est donc un enjeu stratégique. Alors, quand des rebelles mettent la main sur quelques clockwerx et les utilisent pour contrecarrer ces beaux projets, c’est toute la machine qui se grippe. Le contraste entre le décor londonien de l’époque victorienne et les robots futuristes donne tout son cachet à cette BD au rythme soutenu. L’installation des personnages et de l’intrigue laisse rapidement la place au développement du récit. « Genèse », premier tome de « Clockwerx » par Henderson, Salvaggio et Hostache, aux éditions Les Humanoïdes Associés.


BD commentée par Marc Descornet

07:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genese, les humanoides associes, clockwerx, hostache, salvaggio, henderson |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.