18/02/2009

Une année vue du zinc / Chez Francisque, T.3 / Larcenet, Lindingre / Dargaud

C’est un très bel objet que cet album qui offre un point de vue particulier sur l’année deux mille huit, une vue au niveau du bar. Les brèves de comptoir ont toujours fait rire. L’une des raisons de leur succès, c’est que les petites histoires qui sont racontées touchent avec pertinence les petits travers de notre humanité fragile. Le terreau de ces bonnes blagues, c’est notre vie de tous les jours, ce sont tous ces petits moments de gloire éphemère ou de déboires innoubliables qui jalonnent notre existence. Les sujets favoris sont irrémédiablement liés au racisme, à la mysoginie et à l’intolérance sous toutes ses formes les plus méprisables. « Chez Francisque », c’est le nom d’un bistro banal en France, un bistro fréquenté par des clients tout ce qu’il y a de plus ordinaires. et c’est ça qui fait peur. Derrière leurs petites histoires et leurs allusions salaces se cachent des cohortes de préjugés. Sous des dehors humoristiques, ce sont les idées les plus antipathiques qui s’expriment sans tabous. Les auteurs ont choisi avec une intelligence acerbe, de mettre en scène la France profonde, celle qui fait le lit du nationalisme et du fascisme. Là où tout commence vraiment. Ce sont les petites gens qui font les grands génocides. Un album percutant, indispensable. « Une année vue du zinc » troisième tome de « Chez Francisque », par Manu Larcenet et Lindingre, aux éditions Dargaud.


BD commentée par Marc Descornet

12:01 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, lindingre, larcenet, une annee vue du zinc, chez francisque |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.