16/02/2009

N’oublie pas de me dire adieu / Borderline, T.2 / Robin, Berr, Lagrange / Bamboo / coll.Grand Angle

Fernando est écrivain. Pour lui, le remède miracle à l’angoisse de la page blanche est une plante venue du Chili qui le met dans un état de transe inconsciente. Il écrit pendant son sommeil. Sa précédente expérience lui avait permis de publier un succès de librairie et de dévoiler un crime sordide. Il s’est ainsi découvert le don de raconter les instants tragiques de vraies victimes de meurtres. Cette fois, c’est Wanda, une prostituée, qui apparaît sous la plume de Fernando. Elle est sans doute déjà morte. Mais le manuscrit n’est pas terminé, les visions nocturnes n’ont pas tout dévoilé. Wanda s’est retrouvée sur le trottoir parce que la vie ne lui a pas fait de cadeaux. Fernando n’a pas été client mais il lui a prêté une oreille attentive, l’aidant à supporter sa condition. Il n’hésite pas à solliciter son proxénète pour la retrouver. D’un trait efficace rehaussé de couleurs élégantes, cette histoire structurée avec soin nous emmène dans une aventure dynamique de très bonne qualité, avec un coup de projecteur sur le mécanisme qui peut conduire à la prostitution. Ce récit est une excellente surprise. Il donne à la série un punch particulier, évitant les redites avec le premier volume, tout en conservant le concept de départ. Une belle prouesse scénaristique ! « N’oublie pas de me dire adieu », deuxième tome de « Borderline », par Robin, Berr et Lagrange, aux éditions Bamboo, collection Grand Angle.


BD commentée par Marc Descornet

07:30 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bamboo, borderline, robin, berr, lagrange, grand angle, n oublie pas de me dire adieu |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.