22/01/2009

Team Medical Dragon, T.1 & T.2 / Nogizaka, Nagai / Glénat / Manga

 

Le milieu médical et plus particulier hospitalier reste plein de mystères. Les coulisses du corps médical nous sont rarement dévoilées. L’esprit corporatiste, justement, des médecins se situe parmi les plus prégnants. Le serment d’Hypocrate qui garantit le secret médical se mue souvent en serment d’hypocrite. Les médecins s’arrogent des droits sur leurs patients. Ils prennent des décisions qui vont parfois à l’encontre des intérêts ou de la volonté du patient. Cette pratique est dénoncée dans cette BD remarquable, qui ose dévoiler le poids de l’institution hospitalière au Japon. Si l’extrême des situations évoquées semble loin de notre réalité, que l’on ne s’y trompe pas, nous n’en sommes pas si éloignés. La vigilance est de mise. La déontologie nécessite une conscience accrue. L’infantilisation du patient est la porte ouverte aux abus. Ce que dénonce Team Medical Dragon, c’est le clanisme, l’arrivisme et l’arrogance d’une profession qui a tendance à faire croire aux praticiens qu’ils sont l’élite de la société. Les patients deviennent  des sujets déshumanisés, presque des animaux de laboratoire dont la seule utilité est de permettre aux médecins de briller. Leurs prouesses techniques et leur dextérité servent avant tout leur notoriété. Une BD qui dérange parce qu’elle touche à un tabou avec la précision d’un scalpel : « Team Medical Dragon », tomes un et deux, par Nogizaka et Nagai aux éditions Glénat.

 

BD commentée par Marc Descornet

14:12 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manga, glenat, team medical dragon, nogizaka, nagai |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.